J’avais 12 ans, ou quelque part en Cévennes

Village cévennol, pastel doux. Tous droits réservés.

Village cévennol, pastel doux. Tous droits réservés.

J’avais 12 ans

J’avais 12 ans et déjà j’avais connu la peur.

L’espoir m’était revenu dans ces vallées éloignées

aux soirées embaumées d’herbes folles et de sauvagine.

Assise sur la marche de la restanque écroulée, je contemplais

le vieux clocher assorti aux collines bleues.

Puis mon regard se posait sur ma grande boîte de pastel Rembrandt.

J’étais émue et je crois bien que mon regard se voilait.

Toutes ces couleurs, tous ces dégradés!

Ma première vrai collection de craies,

je me sentais humble devant tant de beauté

mais aussi…professionnelle.

Et voila, j’ai toujours ce petit dessin

et je me sers toujours de la même boîte.

Bien sûr, j’ai du renouveler les couleurs dominantes

mais certains tons anciens dorment toujours

dans leur écrin de mousse et de bois.

Il en est de même pour moi,

bien de mes idées sur la vie ont changé

mais je garde toujours au chaud

mes rêves d’enfant.

Tous droits réservés. Vous aimez ce que je fais, soutenez mon travail et retrouvez-moi éditée aux Presses du Midi dans les carnets de voyage « Rêveries aux Salins de Hyères », « Rêveries des cabanons et des vignes » et l’album pour enfant »Arnault, un amour d’épouvantail » auteur Arlette Béal (voir ci-contre pour commander aux Presses du Midi, Amazon ou la FNAC, sans frais de transport)

Publicités

A propos Arlette.Beal

Peintre, poète et auteur. Pastelliste aquarellistes. Vous pouvez voir sur mon blog, des peintures mais aussi des poèmes et les informations sur mes publications, mes salons du livre et mes expositions Deux carnets de voyage: "Rêveries aux Salins de Hyères", "Rêveries des cabanons et des vignes" un album pour enfant "Arnault, un amour d'épouvantail" ces livres sont édités par les Presses du Midi et bien d'autres projets.
Cet article, publié dans livres, pastel, poème, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour J’avais 12 ans, ou quelque part en Cévennes

  1. ulysse dit :

    Vous aviez déjà ce regard qui va au coeur des choses et nous en fait voir la véritable substance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s